3ème naissance 2021 : un poulain par Cooper County

Et ce sera un croisement inédit et rare qui verra le jour vers le 20 mai 2021, puisqu'il s'agit de la rencontre d'un fils de l'international Cockney Cracker et d'une jument aux origines plutôt rares : Kennedy WE x Can Dance.



Champion de son agrément au Weser-Ems en 2017, il devient champion du Oldenbourg en 2019 à l'âge de 4 ans, obtient la médaille de bronze aux Bundeschampionat des 4 ans , puis se qualifie pour les 5 ans en 2020.


Ce fils du FEI Dressage Cockney Cracker semble vouloir suivre la même trajectoire que son digne père. Il faut dire que son bagage génétique est des plus sérieux aussi du côté de sa mère, puisque c'est un petit-fils du fabuleux FS Don't Worry, qui a tourné jusqu'en St Georges. Il faut également savoir que sa lignée maternelle est suivie depuis les années 80 par son éleveur et a vu d'excellents performers, tels que Ratja, championne d'état, Du Long, Champion d'Europe, Barkley, gagnant en Dressage niveau M et L, etc...




La mère de ce 3ème poulain attendu en 2021, Raffinesse MT, est une fille de Kennedy WE, réserve champion de son agrément, 5ème des Bundeschampionat à 4 ans, 7ème des 5 ans et 6ème des 6 ans. Gratifié d'un 10 pour sa facilité sous la selle lors du FN Bundeshengstschau à Berlin en 2003, Kennedy évolue ensuite en classe L (Amateur 2), M (amateur 1) et St George avec beaucoup de succès, dont 7 victoires. Etalon Elite, il est le père de nombreux excellents poneys et fils étalons, dont Keerlke, Kaiser Bonaparte, ou encore Kronjuwel, qui a évolué jusqu'en FEI.

Côté maternel, Raffinesse a l'avantage d'avoir une souche solide avec la présence de Can Dance, son grand-père, fils du célébrissime FS Champion de Luxe. Très utilisé en Allemagne, Can Dance est le père notamment de Colourfull Canonball qui s'est illustré sur les championnats d'Europe Dressage, ou encore de Tackmans Cookie, qui évolue aussi en CDIP avec succès.

On notera la présence de Brillant, étalon britannique à l'origine de nombreux performers et grand-père de l'étalon Viersen K, le père de notre poulinière Enigma des Bourdons.



26 vues0 commentaire